PRENDRE SOIN DE SOI (et des autres) : GUIDE D’UNE ROUTINE SANS SOUFFRANCE

Dans la vie, j’essaie toujours d’aller au plus simple ; peu avant de devenir végane, j’ai commencé par m’intéresser à des mouvements qui vous parlent sûrement – zéro déchet, slow cosmétique… J’ai alors pris conscience du fait que je n’avais pas besoin d’utiliser autant de shampoings et autres crèmes hydratantes, en particulier lorsque chacun de ces produits contenaient des dizaines d’ingrédients décriés par plusieurs organismes. Je suis devenue végane peu après et me suis alors mise à repenser totalement ma façon de m’occuper de mon corps, et donc ai forcément revu entièrement ma « routine ».
Aujourd’hui, cette routine se veut végane et cruelty free, éthique au possible, minimaliste et contenant le moins d’ingrédients controversés ; j’espère vous aider en vous la livrant, ainsi que quelques alternatives aux options conventionnelles !

LABELS & CONDITIONS

Tout d’abord, un point sur les labels : vous trouverez *ici* un tableau répertoriant les différents labels existants, du plus sûr au plus laxiste, ainsi que plusieurs marques et produits véganes et/ou cruelty free. Il faut notamment faire attention au label One Voice qui autorise certains produits d’origine animale et labellise des produits commercialisés en Chine, où les tests sur les animaux pour les produits venant de l’étranger sont obligatoires.

Pour qu’un produit atterrisse dans ma salle de bain, il doit répondre à plusieurs normes :
-être végane (et si possible certifié par un label de confiance)
-être cruelty free (« sans cruauté » : cela signifie que ni le produit fini ni ses ingrédients n’ont été testés sur des animaux)
-s’il s’agit d’un cosmétique, ma préférence va aux marques bio ; il ne doit pas contenir d’ingrédient problématique pour la santé ou l’environnement

Lire la suite